À Dieppe, les coquilles Saint-Jacques sont transformées en objets utiles grâce à l’impression 3D

Misty coquille Saint-Jacques

Écrit par Justin Demeslay

7 septembre 2021

En Normandie, près de Dieppe, l’atelier de fabrication additive NES 3D utilise les coquilles de la Coquille Saint- Jacques broyées en poudre dans la constitution de sa matière 1ère pour produire des Misty, solution anti-buée. Ce petit objet a été créé pour répondre au besoin de confort des porteurs de lunettes, avec ce masque qui fait désormais parti de notre quotidien. Il empêche la buée de remonter sur les lunettes. La grande nouveauté c’est l’utilisation du déchet naturel (La Coquille Saint Jacques) en ressource dans la fabrication d’un objet utile.

Filament bio-sroucée Saint-Jacques

Le filament PLA Saint-Jacques et les Misty issus de sa transformation

Dans l’un des plus grands ports de Coquille Saint Jacques en France, le coquillage du crustacé est broyé en poudre, qui est transformé en filament par une entreprise normande : Francofil. Ce fil est ensuite utilisé pour la fabrication d’objets grâce aux imprimantes 3D de l’entreprise NES 3D. Le produit final a une couleur naturelle, assez proche de celle du coquillage. L’objet en fin de vie pourra grâce à sa composition être composté et l’impact environnemental sera considérablement réduit.

Les Misty coquilles sont, dès le 1er septembre, directement accessibles par le consommateur via le site web www.ecospace.fr L’entreprise passe une nouvelle étape dans l’économie circulaire et la fabrication régénératrice. Elle vise à développer ce mode de production verte.

NES 3D a été crée en 2018. L’entreprise spécialisée dans l’impression 3D a recruté 6 salariés en période Covid, pour un total de 8 salariés. Grace à son parc de 100 machines par technologie de dépôt de fil, elle a une importante capacité de production et a produit plusieurs millions de Misty (solution antibuée) durant la dernière année.

Contact: Audrey Fontaine – contact@ecospace.fr

Ceci peut aussi vous intéresser

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *